Le handi-jardinage, une belle initiative !

Aujourd’hui le Journal du Jardin s’intéresse à une jolie initiative : le handi-jardinage. Dépassant les problèmes d’accessibilité, cette démarche permet aux personnes en situation de handicap de profiter pleinement des joies du jardinage.

Grâce à la création d’espaces aménagés et d’équipements adaptés, les personnes handicapées peuvent désormais planter, cultiver et apprécier le fruit de leur travail de jardinier. Que ce soit au sein de jardins communaux, de jardins particuliers ou même sur un balcon, chacun peut aisément s’adonner à cette activité.

Des idées prometteuses pour le handi-jardinage

Prévues pour la culture de légumes, de fruits et d’aromates, les jardinières surélevées peuvent contenir jusqu’à 300 L de terre. Idéales pour les personnes se déplaçant en fauteuil roulant, elles sont étudiées pour répondre à leurs besoins selon des dimensions optimales. Le Journal du jardin vous invite à retrouver ces jardinières sur le site Internet suivant : www.julien-jardinier-bio.com

jardinières surelevées

L’Association des Paralysés de France

L’Association des Paralysés de France dispose de parcelles aménagées pour la plus grande joie de ses adhérents. Depuis mai 2012, les nouveaux jardiniers peuvent profiter d’espaces dédiés dans les jardins ouvriers de Frégeneuil, dans la région d’Angoulême. Grâce au soutien de la ville et de la région, 200 m2 leur sont désormais réservés.

Fauteuils au Jardin

Une autre belle invention : « Fauteuils au Jardin », projet porté par la Compagnie d’Arteex. Cette nouvelle conception du jardin invitait chacun d’entre nous, à aborder cet espace de plein air autrement. Les fauteuils mis à diposition du public et les accès spécialement conçus pour les personnes handicapées incitaient les visiteurs à appréhender le jardinage dans la peau d’un autre. Découvrez le projet sur : www.arteex.eu

Plan de jardin

Quelques conseils pour adapter nos espaces verts :

Nous vous invitons à découvrir la brochure « Jardinons ensemble », réalisée par le réseau Le Jardin dans tous ses états , avec le soutien de la Fondation de France. De nombreux conseils y sont délivrés pour rendre les jardins accessibles aux personnes à mobilité réduite. En voici quelques-uns.

Rendre les déplacements plus aisés

  • Tracer des allées en ligne droite avec des intersections à angle droit. Une allée centrale permet de traverser le jardin de part en part. Une autre le long des limites du jardin permet d’en faire le tour.
  • Pour les allées, utiliser des matériaux divers : pierres, galets, sable, bois, gazon. Le passage d’un matériau à un autre indiquera aux malvoyants et aux aveugles la séparation entre les différents espaces.
  • Les plantes peuvent servir de repères spatiaux par leur odeur et leur texture.
  • Pour faciliter la circulation en fauteuil, les allées le long des bacs ou des tables de culture doivent être de 1,20 m de large.

Agrémenter

  • Avec l’eau : installer de préférence plusieurs robinets pour l’arrosage. Le bruissement d’une fontaine sera agréable à l’ouïe.
  • Avec une serre : elle permet de jardiner à l’abri.

Aménager des tables de culture

Il en existe plusieurs types :

  • les bacs surélevés avec une encoche pour les genoux,
  • les tables de culture sur pieds de hauteur variable,
  • les bacs pleins,
  • les bacs pleins avec une encoche pour les pieds.

à différentes hauteurs :

Pour jardiner assis :

  • 0,60 m pour les bacs surélevés
  • 0,7 0m pour les tables de culture

Pour jardiner debout :

  • 0,90 m pour les bacs et les tables de culture.

et à différentes largeurs :

  • 0,60 m si la table n’est accessible que d’un seul côté,
  • 1,20 m si elle est accessible des deux côtés.
Photo 1 : Renaud Joubert, Photo 2 : julien-jardinier-bio.com, Photo 3 : arteex.eu

2 Messages et avis sur : Le handi-jardinage, une belle initiative !

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles de Nicolas le jardinier :