Sols argileux : que faire, comment y remédier ?

agileuse sableuse limoneuse

Sur cette photo, on peut reconnaître la terre argileuse qui porte le numéro 3.

Les sols argileux

On dit qu’une terre est argileuse lorsqu’elle renferme entre 30 à 45% de sable, très fins et réunis par de l’argile. L’argile est une roche sédimentaire pâteuse, dont les particules minuscules ont des propriétés colloïdales. L’argile joue le rôle d’un mortier qui agglutine tous les grains de sable en un amalgame compact. Elle présente aussi la particularité de coaguler le carbonate de chaux (calcaire), ce qui entraîne la formation de mottes.
Les terres argileuses sont lourdes, car elles se gorgent d’eau et se collent aux outils quand on les travaille. Ce sont des sols riches et fertiles, surtout en potasse, mais ils ont du mal à se réchauffer au printemps, entraînant des retards dans la végétation.

Une terre n’est jamais parfaite, et surtout, elle évolue en permanence en fonction des plantes qu’elle supporte et que vous lui apportez. Pensez donc à l’amender et la fertiliser pour chaque culture.

Améliorer les sols argileux

Comment améliorer les sols argileux ? Tout d’abord, des apports réguliers de matières organiques permettront d’enrichir la couche d’humus et d’alléger la terre. Ensuite, un chaulage (apporter de la chaux au jardin) tous les trois ans, à raison de deux poignées de chaux éteinte par mètre carré. En cas d’humidité stagnante, il faut envisager de mettre en place un système de drainage. Les labours s’effectueront en automne pour un ameublissement par le gel.

Comment reconnaître un sol argileux ?

On reconnaît bien un sol argileux aux grosses mottes compactes et collantes qu’il forme. En raison de sa richesse naturelle, la flore spontanée y est sans doute moins caractéristique que dans les autres types de terre. Les plantes les plus fréquemment trouvées sont les plantes appréciant l’humidité et un peu d’acidité.
L’abondance des graminées est aussi un signe des terres argileuses, beaucoup de prairies naturelles se formant dans ce type de sol. Elles sont souvent accompagnées de légumineuses, notamment du trèfle et du lotier.