Comment choisir votre abri de jardin ?

Dans un style contemporain ou traditionnel, en métal, en bois, en résine ou en PVC, les abris de jardin se déclinent dans tous les styles pour vous offrir tout leur côté pratique. Ils servent à ranger le matériel, le mobilier ou les outils de jardin. Voici quelques conseils pour vous aider à choisir le vôtre !

Choisir son abri de jardin en fonction de son usage

Un abri de jardin a plusieurs fonctions, ainsi la taille ainsi que le modèle dépendent de son usage. Il se décline par ailleurs en plusieurs matériaux, pour s’adapter au style recherché ou aux conditions météorologiques de votre région. Depuis longtemps, un abri de jardin en bois reste le modèle privilégié des propriétaires, pour leur style unique qui s’insère aisément dans un jardin. Bien que ce modèle reste d’actualité, d’autres matériaux viennent lui faire concurrence, comme le métal, la résine et le PVC. Avant d’entreprendre une démarche d’achat et de fixer le choix du matériau, il convient toutefois de se poser quelques questions pertinentes :

  • Souhaitez-vous un endroit pour préparer des semis, pour bricoler ou pour ranger des outils de jardinage et de bricolage ?
  • Est-ce une remise destinée au matériel de jardin, chaises, table, parasol, tondeuse, vélos, etc. ?

Une fois que vous aurez déterminé la fonction de votre abri de jardin, vous pourrez affiner votre choix en définissant les caractéristiques clés :

  • Le choix du plancher, de l’ancrage au sol, des fenêtres, de la toiture, des portes et des vitrages.
  • L’espace nécessaire pour l’installation des rangements et la hauteur sous faîtage qui vous permettra de circuler sans problème.
  • Le choix des matériaux qui ont leur rôle dans l’esthétique, l’isolation, l’entretien ainsi que la tenue dans le temps.

abri de jardin

Abri de jardin en bois et autres matériaux

Comme mentionné plus haut, il existe quatre grandes catégories de matériaux pour les abris de jardin. Le plus courant est le bois, suivi de la résine, du PVC et du métal.

  • Les abris de jardin en bois : pour ce matériau, on trouve le bois brut ou autoclavé qui est très esthétique. Il a un aspect chalet et s’avère être très résistant. Ils sont fabriqués à partir de l’épicéa, de sapin ou de pin. Puis, il y a le bois peint qui est durable. Il se décline en plusieurs couleurs et ses teintes sont davantage dans l’air du temps. Enfin, on retrouve le bois THT qui est durable et imputrescible. Il résiste parfaitement aux intempéries.
  • Les abris de jardin en métal : on trouve les modèles laqués ou en acier galvanisé. Ils ne rouillent pas et n’ont pas besoin d’entretien particulier pour être pérennes. Notez toutefois que ce type d’abri de jardin n’apprécie pas beaucoup l’air salin.
  • Les abris de jardin en résine et en PVC : ils ont des allures de maisonnette et sont très esthétiques. Ils sont simples à monter et très faciles à nettoyer avec de l’eau. Ils supportent par ailleurs très bien tous les climats.

Les fondations de l’abri de jardin

Les fondations vous garantissent un maintien parfait de votre abri de jardin. Elles vous évitent également les problèmes liés à l’humidité et optimisent la durée de vie de votre abri. Voici les différents types de fondations que vous pouvez réaliser :

  • Une fondation en plot (PVC ou béton) : les plots sont économiques et faciles à mettre en place. Ils peuvent supporter une charge importante.
  • Une fondation réalisée à partir de dalles de terrasse, de parpaings ou de pavés autobloquants : ces matériaux sont capables de supporter un poids conséquent. Ils vous garantissent une stabilité parfaite.
  • Une fondation avec une dalle en béton : en plus d’offrir une excellente stabilité, cette option est la plus durable. Par contre, cette solution est plus difficile à réaliser, car il faut savoir couler une chape irréprochable.

La pose d’un abri de jardin

Un montage simple et rapide

Peu importe le matériau utilisé pour un abri de jardin, le montage est toujours facile et rapide à réaliser, car les panneaux sont déjà pré-assemblés. En ce qui concerne l’abri en bois, les madriers doivent être emboîtés et les planches posées.

La toiture

Pour la toiture, vous avez le choix entre la toiture dite « abri adossable » ou toiture à 1 pan, une toiture à 2 ou 3 pans qui est assez traditionnelle et un toit plat (adapté à un chalet de jardin de style contemporain). En ce qui concerne les matières, vous pouvez opter pour :

  • Différentes épaisseurs de couvertures en shingle et de voliges. Elles sont connues pour être des isolants efficaces, étanches et faciles à poser.
  • Différentes épaisseurs d’OSB hydrofuge qui est recouvert de feutre bitumé ou des panneaux d’agglo. Les deux sont très faciles à poser et légers.
  • Des plaques en acier ondulées ou plates. Elles sont légères, économiques et résistantes.

L’entretien de l’abri de jardin

L’entretien de l’abri de jardin dépend du matériau utilisé. Si vous souhaitez éviter de perdre du temps et de l’argent, mieux vaut opter pour un matériau résistant qui nécessite peu d’entretien.

  • L’entretien du bois brut : pour durer, le bois a besoin d’être traité avec de l’insecticide, de l’hydrofuge et du fongicide avant d’effectuer le montage. Il est conseillé de mettre les planches et les madriers à plat sur une bâche et de les traiter avec du xylophène qui est un produit spécial pour le bois extérieur. Il faut prendre soin de bien pulvériser le recto et le verso. Une fois que le montage est fait, vous devez enduire votre abri de jardin de lasure pour que le bois ne grise pas au fil du temps. Une ou deux couches suffiront. Vous devez renouveler cette opération tous les 3 ans et réaliser deux couches.
  • L’entretien du bois peint : vous devez le laver régulièrement et toujours employer une peinture microporeuse qui est faite pour le bois. Cette peinture donnera à votre abri un aspect neuf.
  • L’entretien du bois autoclavé : Étant donné que le bois est déjà traité, il n’a pas besoin de beaucoup d’entretien. Tous les 10 ans, il suffira d’appliquer une couche de lasure.
  • L’entretien du métal : ce matériau est très facile à nettoyer. Un simple jet d’eau suffit amplement.
  • L’entretien de la résine et du PVC : tout comme le métal, ce sont des matériaux faciles à entretenir.
Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *