Entretenir sa tondeuse : infos et conseils

On se passerait bien des pannes de tondeuses au jardin, mal entretenues, elles peuvent parfois se montrer capricieuses et nous empêcher de tondre la pelouse. Précédemment, nous vous proposions un guide pour choisir votre tondeuse, voici aujourd’hui comment l’entretenir avec des opérations simples et accessibles à tous.

Entretien commun aux tondeuses thermiques et électriques

  • Vérifiez l’état de la lame. Pour cela, couchez votre tondeuse sur le côté et retirez la spatule à herbe. Démontez ensuite la lame et affutez-là en suivant toujours l’angle d’origine. N’oubliez pas de la remonter dans le bon sens.
  • Démontez les roues et graissez les axes.
  • Huilez les pièces mécaniques grâce à une huile fluide.
  • Protégez de la rouille le dessous du carter.

Entretenir une tondeuse électrique

Si vous avez fait le choix d’acquérir une tondeuse électrique, son entretien n’en sera que plus facile. En effet, quelques opérations seulement suffisent.

  • Rentrez toujours votre tondeuse électrique à l’abri et au sec.
  • Vérifiez le cable d’alimentation : il peut arriver qu’il soit endommagé.
  • Vérifiez l’état de la batterie : la plupart du temps, les batteries s’insèrent et se « clipsent» sur le devant de la tondeuse à gazon, sous un couvercle de protection en plastique.

    A contrario de la tondeuse thermique, la tondeuse électrique a une batterie qui a une durée de vie plus ou moins longue selon la marque.

  • Pour entretenir la batterie de sa tondeuse et ainsi augmenter sa durée de vie, il convient de ne pas la laisser dans un endroit dont la température ambiante frôle les 0°C.
  • Testez la tension de la batterie grâce à l’utilisation d’un voltmètre.
  • Vérifiez le niveau de la batterie (Cette opération n’est pas possible sur les batteries dites ‘sans entretien’).
  • Nettoyez les cosses de la batterie : débranchez et déposez la batterie. Utilisez une petite brosse métallique afin de retirer les saletés.

Entretenir une tondeuse thermique

Démontage et entretien de la bougie


Démontez l’anti parasites qui permet d’accéder à la bougie. Débloquez ensuite la bougie de la culasse (la plupart du temps avec une clé à pipe).

Regardez au niveau de l’électrode de la bougie afin de vérifier qu’elle soit bien sèche. Si elle est noire ou goudronnée sur le dessus, c’est le signe d’un problème de combustion lié au carburant. Il faudra soit la nettoyer, soit la changer.

Pour nettoyer la bougie, passez un papier émeri entre les deux électrodes et poncez légèrement les deux côtés afin de retirer la saleté. Vous pouvez utiliser une brosse métallique pour brosser le dessus et terminer le nettoyage.

Le filtre à air


Il filtre toutes les impuretés de l’air ambiant extérieur arrivant au carburateur.
Il suffit la plupart du temps de dévisser sur le dessus de la tondeuse un boitier permettant d’accéder au filtre à air. Retirez le filtre à air. Pour le nettoyer, introduisez-le dans une gamelle remplie de SP95 et laissez-le tremper 24 heures.

Niveau d’huile moteur


Débouchez le bouton de jauge la plupart du temps sur le dessus de la tondeuse.

Essuyez la jauge avec un chiffon et replongez celle-ci dans l’orifice. Refermez le bouchon. Attendez une dizaine de secondes pour retirer à nouveau le bouchon. Vérifiez maintenant le niveau de la jauge.

Fiez-vous aux indications présentes sur la jauge. Un bon niveau se situe entre « Low » et « Full ».

Vérification du fonctionnement de l’allumage.

Démontez la bougie et ré-emboitez là dans l’antiparasite. Faites porter le tout sur la culasse du moteur.

Tirez avec le lanceur : s’il y a une étincelle c’est que tout va bien, la bougie est bonne et l’allumage fonctionne correctement. Sinon c’est qu’il y a un problème au niveau de la bougie ou de l’allumeur.

Toujours laisser de l’essence dans le réservoir

Il faut toujours laisser un peu d’essence dans le réservoir l’hiver pour éviter que les joints de carburateur sèchent. Si le réservoir est bide, les joints ont tendance à sécher.

Pour conserver de l’essence dans un jerrican, il convient d’ajouter un additif « substi-plomb » afin de garder l’essence 3 à 4 mois.

Ecrire un commentaire
*
*

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles de Nicolas le jardinier :